Pierre Gouverneur updated May 27, 2012

Catégories

Mots-clés de Pierre Gouverneur

Archives

  • Etat de grâce : un révélateur d’un espoir désespérant.

    Ayrault plus populaire que Hollande

    Le premier ministre Jean-Marc Ayrault bénéficie pour ses débuts à Matignon d'une cote de popularité record dans la Ve République (65%) et devance François Hollande (61%), un peu moins populaire que Nicolas Sarkozy à la même époque en 2007, selon le baromètre Ifop-JDD. Selon ce baromètre, qui mesure chaque mois depuis 1958 la popularité du couple exécutif, Jean-Marc Ayrault enregistre 65% de cote de satisfaction (12% des sondés se disent "très satisfaits", 53% "plutôt satisfaits"). 22% des personnes interrogées se disent "mécontentes" (7% "très mécontentes", 15% "plutôt mécontentes").

    Source :Le Figaro  26/05/2012

     -----------------------------------------------------------------

    L’état de grâce dont bénéficient les nouveaux dirigeants est, au fond, assez pitoyable. L’espoir qu’ils suscitent par leurs annonces de changement ne tient que peu de temps, car toute gouvernance conduit à en décevoir beaucoup, - surtout ceux qui croient que leur devenir dépend d’un ou de plusieurs Hommes, qui, pourtant, ne sont pas des dieux.

    Malgré toues les avancées des temps modernes, le plus grand nombre continue à croire au père Noël, pensent que leurs leaders, élus ou non, sont capables de faire tomber la manne du ciel. Le pire est que ces derniers s’appliquent à le leur faire croire.

    Tant que les hommes continueront à se comporter comme des moutons qui suivent leur berger, élu ou non, et qui, s’en libèrent, en en suivant un autre, peut-on croire que les relations humaines puissent réellement s’améliorer ?

    Il est décourageant et malsain d’attendre des autres. L’avenir des Hommes dépend de chacun d’eux.

    Sur le plan politique, si l’on veut que cela change vraiment, il convient déjà de réfuter toutes les idéologies (récentes) qui ont conduit au chaos et être capable de ne plus croire ceux qui veulent nous y reconduire. La bonne évolution ne saurait reposer sur la répétition.

    Les démocraties actuelles font que 51% de la population impose aux autres des lois qui ne leur conviennent pas. N’y a-t-il pas d’autres systèmes pour que chacun puisse se sentir plus libre et mieux considéré ?

    Aux élections législatives françaises de juin 2012, le parti pirate propose des idées qui méritent que chacun s’y attardent.

    Notre époque, grâce, notamment, à internet, ne contribue t-il pas à mieux réaliser que l’avenir dépend du développement de la lucidité qui favorise l'implication de chacun au devenir ?

                                                                                                         Pierre Gouverneur

    Article Album (2 photos)

    Partager - Signaler
  • 0 commentaire