Politique » Discussions

Tunisie : Salafisme Manipulateur

  • Publié le December 4, 2011
    TUNISIE : LES SALAFISTES, FAUX OU AUTHENTIQUES, EN VEULENT A ENNAHDHA !

    Je commencerais mon bref article par cette définition :



    « …la tendance salafiste moderne poursuit une stratégie de "ré-islamisation" des sociétés musulmanes à travers une prédication non violente et non directement politique. Elle entend transformer ces sociétés à travers la diffusion d'une foi littéraliste qui doit les régénérer et leur donner, ainsi, la prééminence dans le monde… » (Wikipedia)





    Faux ou Authentiques Salafistes



    C’est pour vous dire que loin de là, ces intrus, qui font rage ces derniers jours, et qui se réclament de tendance salafiste, ne le sont point !



    Ils sont là pour détourner l’attention de la Constituante des vrais problèmes de la Tunisie, ils ne peuvent qu’oeuvrer en sous-mains pour des partis occultes, et financés par des parties étrangères, que je ne pourrais nommer sans causer polémique, et qui sont en concurrence avec d’autres pays qui tolèrent un régime islamique modéré et surtout fédérateur des volontés éparses des tunisiens.



    Malheureusement, le terreau reste propice à leur vague de violence : Chômage en hausse, Flambée des prix, Inflation galopante, Sécurité précaire, etc…



    Ce mouvement Salafiste, plutôt hétéronome, ne représente pas le vrai courant salafiste plutôt pacifiste et anti-violence, et reçoit probablement des instructions de l’étranger, et surtout n’ont aucune relation avec le mouvement Ennahdha.



    J’ai eu l’occasion de discuter avec des Salafistes convaincus, qui condamnent fermement les abus et les actes de barbarie qui ont été perpétrés dans les institutions universitaires et éducatives.



    C’est plutôt des nervis soudoyés par des groupuscules éhontés, l’histoire le prouvera !



    On demande à Ennahdha d’agir, mais n’oubliez pas que les élections sont fini, Ennahdha ne peut agir que par le biais du gouvernement, seul et unique outil de répression légal et légitime ! Mais le gouvernement n’est pas encore constitué ! Patience, même si la patience est l’apanage des ânes, dit-on !



    Il est vrai que seulement Ennahdha peut contenir ces zélés outre mesure, mais la société civile doit agir, et elle le fait, mais ce n’est pas les sit-in qui vont résorber le problème et garantir l’intégrité des institutions de l’enseignement, au contraire ça fait le bonheur des Salafistes qui doivent jubiler devant telle scène : ça fait partie de leur plan !



    Rappelez vous, dés l’aube de la révolution, le peuple dans son emportement a demandé le retrait de la police universitaire !



    Aujourd’hui on s’est rendu compte d’avoir commis une bourde, comme celle de la dissolution du RCD, dont les membres actifs se sont « réintégrés » dans d’autres partis, et on en a constaté les conséquences !



    Le complot Salafiste !



    Pour la petite histoire je voudrais citer une anecdote que j’avais vécue lors de mon séjour aux USA :

    ….lors de la guerre du golfe de 1991, vous vous rappelez tous de la tragédie du bunker dans la banlieue de Bagdad, bombardé par l'US Air Force, le 13 Févier 1991, et qui a fait plus de 300 morts, la plupart des femmes et des enfants !

    Étant actif dans mouvement estudiantin, on avait organisé une marche pacifique, bougies à la main, pour contester ce crime odieux, soudain des individus inconnus, ont lancé des slogans comme : « Down with the USA », « Death to America », on a tout de suite neutralisé ces énergumènes, et vous savez quoi :



    c’était des juifs actifs dans le mouvement prolétaire américain financé principalement par Israël...



    Leur but était de transformer une marche pacifique en une manifestation anti-américaine, et ainsi retourner contre nous la population !



    C’est pour vous dire encore, que ces prétendus Salafistes veulent transformer le pays en un champ de bataille. Ils veulent faire un maelstrom d’envergure comparable à ce qui se passe en Afghanistan, mais leurs actions sont un pétard mouillé lancé contre un moulin à vent.



    Grâce à une Tunisie unie, ce mouvement s'appauvrira et deviendra une coquille vide.





    Notre pays doit passer ces épreuves sans que les nerfs faiblissent ou que la raison défaille. Ces faux salafistes finiront par se fracasser sur les puissantes citadelles d’un Islam tolérant et pacifiste, ils vivent une période crépusculaire.



    Par ailleurs un article paru dans le journal « Le Monde diplomatique », en juin 2010, intitulé « Salafistes contre Frères musulmans » s’adresse à cet antagonisme entre les mouvements islamistes et les Salafistes :

    « …Ces dernières décennies, les Frères musulmans ont été la principale expression de l’islamisme, aussi bien dans le monde arabe qu’en Europe. Ils sont à présent concurrencés par le salafisme, un courant qui proclame la nécessité de revenir aux sources. Mais ce « retour au Coran » ne met pas ceux qui s’en réclament à l’abri des divisions, d’autant qu’ils sont également contraints de s’adapter aux aspirations des musulmans du monde actuel…. » (François Burgat)



    Somme toute, il serait outrageant de faire des amalgames en affirmant que ces salafistes dépendent d’Ennahdha. La vérité est toute autre.



    Les Salafistes (authentiques ou Faux) ne cherchent qu’à couper l'herbe sous le pied du mouvement d’Ennahdha qui a remporté haut la main les élections de la constituante et faire pression pour transformer la Tunisie en une dictature islamique, mais il y a loin de la coupe aux lèvres, Ennahdha ne céderait jamais.


    Farouk Ben Ammar, Ph.D